Toponymie espédaillacoise

Les textes de cette page ont été réalisés par Monsieur Serge HIRONDELLE

La toponymie est l'étude étymologique des noms de lieux. Ce n'est pas une science exacte. Elle s'attache uniquement à la linguistique. Elle n'est pas une étude historique ou géographique mais elle peut servir ces matières.

Comme des monuments, des oeuvres d'art ou une langue, les noms de lieux, témoins de langues oubliées, appartiennent à la mémoire collective et méritent d'être préservés.

 

Espédaillac panorama

Espédaillac

 

Le mot Espédaillac pourrait être issu d'un nom de personne "hospitalus", un cognomen (surnom) au sens de hospitalier accompagné du suffixe d'origine gauloise « acos » latinisé en « acum » marquant un lieu habité ou la propriété de... Ce suffixe cristallisé en « ac » dans l'espace languedocien suit habituellement un nom de personne. L'habitude de son emploi a perduré jusque dans le Haut Moyen Age au point d'avoir été accolé quelques fois à un nom commun : Bergerac ? Berberia ? la bergerie, Riverac ? ripa ? la rive.

D'après des documents des archives de l'hôpital de Figeac, concernant la seigneurie d'Espédaillac inventés par Mr Cavalié et consignés par Mr Augustin Lafon (voir le lien dans la rubrique Histoire et Patrimoine) le plus ancien document que nous possédions sur Espédaillac date du 6 octobre 1271 et témoigne de la présence des chevaliers de Saint Jean de Jérusalem de l'Hôpital d'Espédalhac. A savoir aussi que la période située autour des X° et XI° siècle a connu une vaste expansion démographique, beaucoup de nos villages se sont développés à cette époque-là. En conséquence, on peut imaginer que l'étymologie du toponyme Espédaillac viendrait du latin « hospitalis » hospitalier qui a donné hospital et espital en occitan.

 

Ci-dessous, prenez connaissance du texte complet de l'étude

Etude toponymique Espédaillac.pdf
Document Adobe Acrobat 409.5 KB