04/05/2013 Réfection des portes de l'église

Vincent CAUSSANEL, qui a piloté le projet, vous donne les explications sur ce procédé :

 

L'idée de cette initiative m'est venue grâce à l'émission DES RACINES ET DES AILES avec la présentation de l'association TERRES ET COULEURS qui remet au goût du jour une technique ancienne et naturelle.

 

La peinture à l'ocre, aussi appelée peinture suédoise, est une peinture solide, durable et 100% naturelle.

Vous pourrez par vous même le vérifier à l'église, elle s'applique aussi bien sur les parties métalliques que sur le bois.

 

La préparation du support est similaire à toute autre peinture.

La fabrication est très simple et dure environ 3/4 d'heure, les ingrédients sont trés faciles à trouver, pour les terres naturelles je vous recommande Durand à Lacapelle- Marival.

 

Elle s'applique en deux couches successives et éventuellement une troisième un an après et cela pour une durée d'au minimum une dizaine d'année.

Elle peut très bien s'appliquer sur une cléde ou tout autre menuiserie très exposée.

 

Pour l'église cela  a nécessité 5 litres de peinture pour 20 m2 (2 fois 10 m2), pour environ 30 euros, le prix de l'ocre représentant 80% du total.

Je vous recommande, après avoir fait des échantillons, l'achat des terres par 5 Kgs  ou 25 Kgs pour pouvoir avoir un prix de revient à 1 ou 2 euros du litre (le prix variant suivant les teintes employées).

 

En ce qui concerne les inconvénients, la palette de couleurs est trés limitée et ne marche qu'avec des ocres naturels (rouge, havane et jaune), la terre d'ombre et la terre de sienne. On obtient donc des teintes rouges, brunes, orangés, marrons et jaunes.

 

Vous pouvez obtenir le guide de mise en oeuvre sur le site http://www.terresetcouleurs.com.

Vous pouvez aussi obtenir la recette sur le livre de Nathalie Boisseau "Peindre et décorer au naturel" aux édition ALTERNATIVES.