LA TRANSHUMANCE ENTRE ESPEDAILLAC ET LE LIORAN

Les photos sont de Danielle ANGé, Jeanine FONTANIé, Françoise GENZARDI, Marilyne MERCIER, Michèle et Michel LANOT.

 

Pour la deuxiéme année consécutive 700 brebis ont quitté Espédaillac et les causses du Lot, le 1er juin,  pour rejoindre la station du Lioran le 16 juin.

En cours de parcours s’y ajouteront 300 brebis du Cantal.

 

Le comité des fétes, en liaison avec la municipalité, avait, à cette occasion, programmé différentes animations (marché de producteurs,conférence sur l’élevage ovin,dégustation agneau fermier du quercy,groupe folklorique,exposition, ...).

 

Gérard Klein, célébre acteur et animateur TV, a honoré de sa présence cette manifestation au cours de laquelle lui a été remise, au nom  de la commune et de ses habitants, par Gérard Magné, adjoint au maire, une cazelle qui symbolise 2 éléments caractéristiques des causses du Quercy : la pierre et l’activité pastorale ovine.

 

Le film de la transhumance par CANTAL TV

Les préparatifs

Tôt le samedi matin, les organisateurs, les bénévoles du comité des fêtes et les producteurs ont oeuvré pour la mise en place et la réussite de cette belle journée.

La matinée fut ponctuée par un apéritif à l'OUSTAL.

En attendant le départ

Par une belle après-midi ensoleillée, de nombreuses animations avaient été organisées pour permettre d'attendre le départ de la transhumance.

 

Les nombreux visiteurs de tous âges ont apprécié :

  • les démonstrations de cardage et filage de la laine de brebis. Certains et certaines se sont essayé au filage avec bonheur
  • les produits de producteurs qui ont permis aux badauds de se restaurer et aux marcheurs de prendre des forces pour suivre les brebis sur la première étapes vers Espagnac Sainte Eulalie
  • les magnifiques fleurs qu'ils ont pu acquérir pour leur jardin
  • la présentation de béliers et de mères, accompagnées de leurs attendrissants agneaux, de différentes races ovines
  • le groupe, Lous BOURRELOUS, de Cajarc, qui a enchaîné danses folkloriques et histoires drôles tout au long de l'après-midi
  • l'arrivée des brebis sur le Caussanel, avant leur départ pour ce long périple de 15 jours vers le Lioran. Tous ont pu les admirer dans leur parc prés du lac
  • la dégustation d'agneau fermier du Quercy qui se tint juste avant le départ

 

La conférence sur l'élevage ovin dans le LOT

Ont participé à cette conférence :

Jean-Louis ISSALY - président de Transhumance en Quercy

Alain BOISSENOT - éleveur transhumant de Cadrieu

Corinne MERICAN - éleveur à Labastide Murat - présidente du GEOC (Groupement d'Elevage Ovin Caussanard, organisation de producteurs

Sylvain CAVALIE - éleveur à Espédaillac

Pierre FOUCHE - président d'OVILOT (organisme de sélection de la race Causse du LOT)

André DELPECH - président du Syndicat d'Elevage Ovin du LOT

Jean-Claude GOUDOUBERT - président AEAFL (organisme de gestion du Label Rouge Agneau Fermier du Quercy)

Gérard MAGNé - 1er adjoint municipal d'Espédaillac

Robert DORANGE - président du comité des fêtes d'Espédaillac

 

Le débat était animé par Michel FRAUX.

 

Le public attentif a été très intéressé par tous les aspects abordés.

 

Allant de l'histoire de la Transhumance au départ d'Espédaillac à partir du Moyen Age jusqu'au quotidien d'un éleveur ovin dans le LOT de nos jours (manager, cultivateur, berger, producteur, nutritionniste, technicien polyvalent, infirmier et sage-femme lors de l'agnelage), en passant par l'aspect écologique de cet élevage durable et son action sur la protection de l'éco-système du LOT.

 

Les autres sujets abordés sont :

  • la place de l'élevage sur la commune, le berceau de la race "Causse du Lot", l'empreinte de l'élevage ovin sur les paysages et le petit patrimoine
  • la brebis et la race "Causse du Lot", son adéquation au territoire, son adaptation au milieu naturel
  • des produits issus d'une filière organisée, de l'élevage à la commercialisation, l'engagement des producteurs et le "Label rouge", la traçabilité

 

 

 

C'est parti. 1ere étape : Espédaillac - Espagnac Sainte Eulalie

Quelques gouttes de pluie ont accompagné le départ du troupeau d'Espédaillac.

Mais très vite le soleil a repris le dessus et l'étape s'est déroulée par un temps printanier.